top of page

MUTUELLE GRATUITE




3 millions de Français ont droit à une mutuelle gratuite mais ne la demandent pas, voici les revenus à ne pas dépasser pour savoir si vous en faites partie.

De nombreux Français payent une mutuelle pour rien. Ou, pire, n'ont pas de complémentaire santé alors même qu'ils pourraient en bénéficier d'une gratuite. Comment savoir si vous en faites partie.

Le financement des mutuelles de santé pèse de plus en plus lourd sur le budget des Français. D'autant que leur coût s'est à nouveau envolé en ce début d'année, avec une hausse moyenne de plus de 8 % selon une récente enquête de la Mutualité française. Une augmentation des tarifs qui touche aussi bien les contrats individuels que les contrats collectifs souscrits par les entreprises pour leurs salariés.

Beaucoup de Français ont donc subi une baisse de leur salaire net versé en janvier en raison de la hausse des tarifs de leur mutuelle. Et face à ces coûts, de nombreux autres sont contraints de ne pas ou de ne plus s'assurer. Quitte à faire face à l'impossibilité de se soigner pour raisons financières, la part complémentaire des frais de santé non-remboursés par l'Assurance maladie restant alors à la charge du patient.

Pour faire face à cette situation, l'Etat a mis en place la complémentaire santé solidaire (C2S). En fonction des revenus du bénéficiaire, ce dispositif permet de bénéficier d'une mutuelle gratuite ou moyennant une très faible participation financière de moins d'un euro par jour par personne. Or, à ce jour, environ 3 millions de personnes éligibles ne demandent pas la C2S. Parmi elles figurent de nombreux Français mal informés de leurs droits. Mais aussi des salariés pensant à tort ne pas pouvoir y recourir car ils travaillent et bénéficient déjà d'une mutuelle d'entreprise.

Il faut pourtant savoir qu'un salarié peut tout à faire suspendre la couverture proposée par son employeur s'il peut bénéficier de la complémentaire santé solidaire. Pour cela, ses revenus ne doivent pas dépasser certains plafonds dont les tranches varient selon que la prise en charge des dépenses de santé par la C2S est totale ou partielle. Sont donc ici concernés les salariés qui perçoivent des rémunérations peu élevées.

Les plafonds à ne pas dépasser viennent d'être revalorisés en 2024. Ils dépendent du nombre de personnes dans le foyer. Pour bénéficier de la CSS payante à moins de 1 euro par jour par personne, les revenus d'un célibataire ne doivent pas dépasser 1093 € par mois. Mais ce plafond passe à 1640 € par mois pour un couple, 1968 € pour un couple avec un enfant et 2296 € par mois pour un couple avec deux enfants. Pour pouvoir bénéficier d'une prise en charge totalement gratuite sans participation financière, les plafonds applicables sont réduits de 35 %.

Si vous ne dépassez pas les plafonds ci-dessus, vous pouvez donc demander la complémentaire santé solidaire, les démarches pouvant être accomplies en ligne sur votre compte Ameli. Si vous êtes salarié, vous n'aurez plus qu'à demander à votre entreprise de suspendre la couverture santé dont vous bénéficiez une fois votre dossier accepté. Avec, à la clef, une hausse du salaire net qui vous sera versé tout en conservant une  complémentaire prenant en charge vos futures dépenses de santé.


45 vues
bottom of page